AMICALE ROYALE

4TTr  CIS


Conseil d'Administration

Accueil

Statuts et ROI

Présentation

Membres

News

Liens

Activités

Inscription

Historique

Contacts

Multimédia  

La vie du 4

3. L’évolution du 4TTr de 1945 à 1998

Après la Libération, le Bataillon se reconstitue officiellement le 10 décembre 1945 avec l’incorporation de 440 recrues à la caserne Prince ALBERT à BRUXELLES (les officiers et sous-officiers avaient déjà été convoqués dès le 3 décembre 1945).

Il prend la dénomination de "4 Bataillon de Troupes de Transmissions du 1er Corps d'Armée" (4TTr) ” et se compose de:

        - un Commandement
        - la 1ère Compagnie (Services)
        - la 2ème Compagnie (Construction de lignes)
        - la 3ème Compagnie (Exploitation des Transmissions)
        - la 4ème Compagnie (Transmissions au profit des éléments non endivisionnés:Artillerie et Génie)

Le 23 janvier 1946, l'installation du 4TTr à VILVORDE se termine et le Bataillon passe aux ordres directs du Commandant du 1er Corps d'Armée et fait, dès lors, partie des Troupes de Corps.
Après un bref séjour à MALINES, le 4TTr fait mouvement, le 31 octobre 1946, vers LÜDENSCHEID en ALLEMAGNE où il occupe le Quartier LA LYS.

A ce moment, le 4TTr se compose de 4 Compagnies, à savoir:

        - un Commandement
        - la Compagnie Etat-Major
        - la 1ère Compagnie (liaisons du Quartier-Général)
        - la 2ème Compagnie (liaisons de l'Artillerie)
        - la 3ème Compagnie


En novembre 1948, une réorganisation fait du 4TTr, le
"Bataillon de Troupes de Transmissions du Corps de Bataille" articulé comme suit:

           - un Commandement
        - une Compagnie administrative et technique
Reproduction du Quartier La LYS à LÜDENSCHEID
        - une Compagnie de Transmissions au profit de l'Artillerie et du Régiment d'autoblindées
        - une Compagnie de Transmissions pour le Quartier Général du Corps d'Armée
        - une Section de réparation des véhicules (REME)

A cette date, le Bataillon a l'honneur de reprendre les Traditions du Régiment des Troupes de Transmissions d'avant 1940.

Il fait alors mouvement de LÜDENSCHEID vers BONN (où il occupe le palais SCHAUMBURG, bâtiment devenu par la suite la résidence du chancelier allemand) pour déménager le 31 octobre 1949, de BONN vers WEIDEN (en réalité, sur le territoire de la commune de JUNKERSDORF à l'ouest de COLOGNE).
Le 1 avril 1950, le 4TTr devient "Régiment de Troupes de Transmissions du Corps d'Armée" et il s'adjoint trois Sections de Transmissions Chars et la Compagnie TTr d'Appui Aérien (ASSU); l'année suivante, sa Compagnie Quartier Général de Corps donne naissance à trois Compagnies.
En 1950, plusieurs militaires du Bataillon s’engagent pour le Bataillon Belge de CORÉE. Ils y font honneur à la réputation de leur unité.
L’entrée du Quartier HAELEN à JUNKERSDORF
Vue au niveau du petit Corps de Garde vers les garages
L’intérieur du Quartier
1951 marque un profond remaniement de l’appareil militaire belge. En effet, l’application du plan d’aide américaine amène l’Armée belge à adopter, pour ses unités, une organisation analogue à celle de l’US Army. Dès ce moment, non seulement la doctrine militaire mais aussi les matériels deviennent américains. La logistique devient une responsabilité de certaines Armes et de certains Services et on parle pour la première fois de chaîne logistique TTr. Le 4TTr n’échappe pas à ces réorganisations. Redevenu Bataillon en avril 1951, il est articulé de la manière suivante:  

        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major
        - une Compagnie d'Exploitation Radio et Centres de Transmissions
        - une Compagnie d'Exploitation Téléphones et Télétypes
        - une Compagnie Construction de lignes de campagne
        - un Détachement médical
        - trois Détachements de liaison
        - un Peloton de Transmissions Appui Aérien
        - un Peloton Sécurité

L'année 1953 voit une nouvelle modification transformer notre unité en "Bataillon TTr d'Exploitation de la Force d'Intervention"; ce qui donne la structure reprise ci-dessous:

        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major
        - une Compagnie Exploitation Téléphones et Télétypes
        - une Compagnie Radio et Câbles Hertziens
        - une Compagnie Centres de Transmissions

En février 1958, suite à la réorganisation complète des Troupes de Transmissions de la Force d'Intervention, notre Bataillon change à nouveau de dénomination pour prendre celle de "Bataillon TTr Organique de Corps Avant".

Jusqu’en 1960, les Troupes de Transmissions continuent par tradition à faire partie du Génie. Or, tel n’était plus le cas dans la plupart des armées alliées. De plus, la haute spécialisation technique des transmissions rendait illogique leur appartenance au Génie. C’est pourquoi l’Arrêté Royal du 25 août 1960 consacre la création de l’Arme des
Transmissions à statut autonome. Dès lors, les TTr cessent de porter les attributs du Génie pour adopter l’écusson hussard à passepoil blanc et l’insigne représentant un flambeau entouré d’éclairs avec la devise “ Omnia Conjungo ” (Je relie tout).

Le 1er juillet 1960, le Bataillon change une fois de plus de configuration et s’articule comme suit:

        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major
        - deux Compagnies d'Exploitation Quartier Général (Cie Expl QG)
        - une Compagnie Câbles Hertziens (Cie CH)
        - une Compagnie Construction (Cie CO)
        - un Détachement Médical (Det Med)

Le 7 juin 1960, pour des raisons opérationnelles, notre Bataillon fournit un détachement qui s'établit à ARNSBERG (ALLEMAGNE) et qui comprend un officier, 10 sous-officiers et 50 caporaux et soldats. Ce personnel est mis en subsistance au 2ème Bataillon Cycliste (2 Cy).
De même, en 1962, un détachement est envoyé à KASSEL, en subsistance au 2ème Régiment de Chasseurs à Cheval (2JP); il se compose d'un officier, de 7 sous-officiers et de 31 caporaux et soldats.
Le 14 décembre 1964, à nouveau, notre Bataillon voit sa composition changée suite à la reprise d'une partie des tâches du Service Cinématographique Militaires des Forces d'Intervention (SCMFI). De plus,
Insigne des TTr
les deux Compagnies d'Exploitation Quartier Général sont réorganisées et deviennent respectivement la Compagnie Quartier Général et la Compagnie Liaisons Territoriales.

Cette organisation subsista quelques temps, jusqu'au 1 mars 1969 plus exactement, date à laquelle, le 4TTr devient le "Bataillon de Troupes de Transmissions de la Zone Avant de Corps" (Bn TTr Z Av Corps). L'organigramme de l'unité se présente comme suit:

        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major et Services (Cie EMS)
        - une Compagnie Centre de Transmissions de Zone (Cie CTrZ)
        - deux Compagnies d'Exploitation (Cie Expl)

Dans cette présentation, les deux Compagnies d'Exploitation sont identiques et les anciennes Compagnies Construction (Cie CO) et Câbles Hertziens (Cie CH) fusionnent.

Autocollants avec les emblèmes des Compagnies
Compagnie Etat-Major et
Services
(Cie EMS)
Compagnie Exploitation
(1ère Cie)
Compagnie Exploitation
(2ème Cie)
Compagnie Centre de
Transmissions de Zone
(Cie CTrZ)
Cette organisation du Bataillon semble être valable car elle persistera jusqu'au 30 novembre 1980. Le 4TTr s'appellera alors "Bataillon de Troupes de Transmissions du Quartier Général du Corps" (Bn TTr QG Corps); sa nouvelle structure se présentant de la manière suivante:

        - un Commandement (Comdt Bn)
        - une Compagnie Etat-Major et Services (Cie EMS)
        - deux Compagnies Exploitation de Quartier Général Principal (Cie Expl QG Pr)
        - une Compagnie Exploitation de Quartier Général Arrière (Cie Expl QG Ar)

Autocollants avec les emblèmes des Compagnies
Compagnie Etat-Major et
Services
(Cie EMS)
Compagnie Exploitation
de Quartier Général
Principal
(1ère Cie)
Compagnie Exploitation
de Quartier Général
Principal
(2ème Cie)
Compagnie Exploitaiton
de Quartier Général
Arrière
(3ème Cie)
En 1990, le Bataillon se transforme à nouveau et passe à 5 Compagnies:

        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major et Services (Cie EMS)
        - deux Compagnies Exploitation (identiques)
        - une Compagnie Appui Transmissions Avant de Zone Avant de Combat  (Cie FCZ Av )
        - une Compagnie Appui Transmissions Arrière de Zone Avant de Combat (Cie FCZ Ar)
Compagnie Etat-Major et
Services
(Cie EMS)
Compagnie Exploitation
(1ère Cie)
Compagnie Exploitation
(2ème Cie)
Compagnie Appui
Transmissions Arrière de Zone Avant de Combat
(Cie FCZ Ar)
Compagnie Appui
Transmissions Avant de Zone Avant de Combat
(Cie FCZ Av)
Enfin, le 1er janvier 1995, une nouvelle réorganisation du 4TTr allait faire disparaître à jamais cette belle unité pour la faire renaître sous les traits d'un "Bataillon Quartier Général et Transmissions" (4 Bn QG et Tr). Ce Bataillon devenu linguistiquement mixte, comprend alors:
        
        - un Commandement
        - une Compagnie Etat-Major et Services
        - une Compagnie Transmissions Quartier Général
        - une Compagnie Centres Nodaux

Ce Bataillon a pour missions de mettre en oeuvre et exploiter les transmissions de la Force d’Intervention (FInt, ex 1(BE) Corps) et d’assurer l’appui logique et administratif de l’Etat-Major de cette force commandée à l’époque par le Lieutenant général BRIQUEMONT.
Le 28 mai 1996, une imposante cérémonie d’adieu à la République Fédérale d’ALLEMAGNE et à la ville de COLOGNE est organisée dans l’immense stade de football de cette ville. A cette occasion, en présence de sa Majesté le Prince PHILIPPE, Duc de BRABANT, le 4 Bn QG et Tr se voit remettre le FAHNENBAND des mains de Monsieur RÜHE, Verteidigungsminister der
BUNDESREPUBLIK DEUTSCHLAND.

Le 5 septembre 1996, le Bataillon est réuni au complet et pour la dernière fois devant ses blocs de WEIDEN. Symboliquement, à 17 heures 37, les couleurs nationales qui flottaient depuis le 31 octobre 1949, sont descendues. Il n’y a plus un seul bataillon belge en garnison de COLOGNE. Seule une arrière garde composée d’une trentaine de personnes, chargée de vider et de nettoyer le quartier reste jusqu’au 18 décembre 1996. C’est à cette date que les clés du Quartier HAELEN sont rendues définitivement aux autorités allemandes.
Le 16 septembre 1996, suite au plan de réorganisation de nos forces armées (BEAR 97), le Bataillon quitte donc définitivement la République Fédérale d’ALLEMAGNE et déménage en Belgique, à proximité de LIEGE. Il ls’installe à SAIVE,  au Quartier DE CUYPER-BENIEST du nom de deux officiers du 14e Régiment d’Artillerie, tombés devant l’ennemi le 11 mai 1940 à VLIJTINGEN.

Le 01 octobre 1996, l’Etat-Major de la FInt est dissout et remplacé par l’Etat-Major du Commandement Opérationnel de la Force Terrestre installé à EVERE.
Le 4 Bn QG et Tr qui garde néanmoins la même structure devient le
Bataillon QG et Tr de la 1 Division Mécanisée dont  l’EM est également caserné à SAIVE
Le 5 Sep 96, à 17 heures 37, les couleurs nationales sont descendues.
Sa Majesté Le Prince PHILIPPE,
Duc de BRABANT
Historique. #Haut. Création du 4 TTr.
Chefs de Corps.