AMICALE ROYALE

4TTr  CIS


Conseil d'Administration

Accueil

Statuts et ROI

Présentation

Membres

News

Liens

Activités

Inscription

Historique

Contacts

Multimédia  

La vie du 4

Le soldat radio-télégraphiste

On peut bien dire qu'aujourd'hui, le soldat radio-télégraphiste

est aussi indispensable que le fantassin ou l'artilleur


Ses appareils fonctionnent, c'est le bon ordre qui règne aux armées; font-ils au contraire défaut, ce sont la désorganisation et les fausses ou imprudentes manoeuvres qui surgissent. Aussi, quelle responsabilité que la sienne !

Le soldat radio-télégraphiste ? " Il est plus un technicien qu'un combattant", écrit un officier belge. "Il ne combat qu'exceptionnellement. Mais ses nerfs sont mis à rude épreuve, sous les obus et la mitraille Coûte que coûte, il faut qu'il demeure à son poste. Il faut que ceux qui combattent soient constamment reliés entre eux et renseignés. La moindre défaillance du radio-télégraphiste et de ses appareils peut avoir des effets désastreux ."

Lourdes responsabilités, on le voit, que celles du radio-télégraphiste. Mais aussi que de conscience et d'audace raisonnée dans l'accomplissement de sa mission: " Les radio-télégraphistes qui se déplacent sur le théâtre des opérations par toutes petites équipes ne connaissent guère l'exaltation du coude à coude, ni le réconfort des actions en masse où les plus valeureux entraînent les plus faibles. Ils opèrent silencieusement, modestement, obscurément. En accomplissant leur tâche ardue, souvent ingrate, mais toujours si nécessaire, ils font penser aux accessoiristes de théâtre, qui ne paraissent jamais sur la scène, lorsque le rideau est levé, mais sans lesquels, cependant, la pièce ne saurait être jouée ! "


(extrait de presse d'époque)

#LEFRANC.
Journal d'Alfred Lefranc La Résistance.